Belle peau

Cabine UV : comment bien bronzer ?

Un teint hâlé toute l’année, même quand le soleil n’est pas au rendez-vous, telle est la promesse des cabines UV. Mais bronzer dans une cabine n’est pas sans danger. Comment ça marche ? Quelles sont les précautions à prendre ? On vous dit tout.

Principe et fonctionnement d’une cabine à UV

La cabine à ultraviolets ou solarium est un appareil qui permet de bronzer grâce à des rayons ultraviolets artificiels émises par des lampes. Tout comme lors d’une exposition au soleil, la production de mélanine est stimulée, donnant à la peau une coloration plus foncée.

cabine Ă  UV

La plupart des appareils de bronzage émettent essentiellement des UVA, ces rayons étant réputés favoriser un bronzage rapide. La peau peut alors changer de couleur en seulement quelques minutes.

S’il est possible d’avoir un solarium chez soi, il est toujours préférable de se faire assister par une personne qualifiée. Dans les centres de bronzage et les instituts d’esthétique, le personnel doit suivre une formation UV avant de pouvoir proposer ce type de prestation.

Pour permettre un bronzage uniforme, une cabine à UV professionnelle est souvent équipée de deux types de lampes :

  • Des lampes qui Ă©mettent des UV basse pression pour le corps pour un bronzage rapide
  • Des lampes Ă  UV haute pression pour le visage et le buste. La peau du visage bronze plus difficilement que celle du corps, et une plus grande quantitĂ© de rayons UVA permet d’avoir un teint hâlĂ© en quelques minutes.

On peut porter un maillot de bain ou se mettre tout nu avant d’entrer dans la cabine et de refermer le couvercle. Laissez au professionnel qui vous encadre le soin de programmer la durée et l’intensité du bronzage. Ces paramètres seront déterminés en fonction de la sensibilité de chacun.

Les dangers d’un bronzage en cabine

On a longtemps mis en avant les avantages des cabines UV. Ils offrent en effet la possibilitĂ© de bronzer rapidement peu importe le temps qu’il fait, et l’augmentation de l’offre a permis une grande rĂ©duction des prix. DĂ©sormais, on peut avoir un joli teint hâlĂ© pour pas cher.

Cependant, les mises en garde se sont multipliĂ©es ces dernières annĂ©es, car les cas de cancer de la peau ne cessent d’augmenter. Outre les expositions prolongĂ©es au soleil, les multiples sĂ©ances de bronzage en cabine sont aussi en cause. En effet, les rayons dĂ©livrĂ©s par ce type d’appareil sont parfois beaucoup plus intenses que ceux Ă©mis par le soleil pour une courte durĂ©e.

A fortes doses, les rayons UV sont très nocifs pour la peau. Non seulement ils accĂ©lèrent le vieillissement cutanĂ©, mais peuvent aussi causer un coup de soleil ou des brĂ»lures, et s’attaquer au système immunitaire de la peau. En outre, ils prĂ©sentent des risques pour les yeux si ceux-ci ne sont pas protĂ©gĂ©s : cataracte, kĂ©ratite…

Contrairement à ce que beaucoup pensent, un bronzage en cabine ne prépare pas la peau à une exposition au soleil. Ce n’est pas parce que la peau sera assez colorée qu’elle va être moins sensible aux méfaits des rayons du soleil. Un bronzage en cabine n’aura aucune action protectrice.

Pour ne prendre aucun risque, il vaut mieux bronzer en cabine occasionnellement, voire pas du tout.

Les précautions d’utilisation

On ne bronze pas dans une cabine UV n’importe quand ni n’importe comment. Il faut savoir que les réactions face au rayonnement émis dans cet appareil diffèrent selon les phototypes.

  • Les personnes ayant un phototype 1 et 2 devraient s’abstenir de bronzer en cabine. Il s’agit des peaux très claires qui ont du mal Ă  bronzer ou ne bronzent pas du tout, mais brĂ»lent facilement. MĂŞme avec une peau mate, les sujets ayant un phototype 3 devraient aussi faire attention en raison du risque de brĂ»lure. Ceux qui ont un phototype 4, 5 ou 6 sont moins sensibles, car leur peau est dĂ©jĂ  foncĂ©e. Toutefois, ce n’est pas une raison pour abuser des sĂ©ances de bronzage. Quel que soit votre type de peau ou votre phototype, les rayons UV prĂ©sentent toujours un danger.
  • La durĂ©e d’une sĂ©ance de bronzage n’est pas laissĂ©e Ă  votre propre apprĂ©ciation. Vous trouverez sur la notice d’utilisation de la cabine les durĂ©es conseillĂ©es selon votre phototype. En cas de doute, le personnel du salon de bronzage est le mieux placĂ© pour vous conseiller, surtout si c’est la première fois. Les premières sĂ©ances doivent toujours se dĂ©rouler sous un rayonnement Ă  faible intensitĂ©. Selon le phototype, plusieurs sĂ©ances de bronzage peuvent ĂŞtre nĂ©cessaires pour avoir un bon rĂ©sultat. Dans ce cas, un dĂ©lai de 48 heures au moins doit ĂŞtre observĂ© entre deux sĂ©ances.
  • Il ne faut jamais oublier de porter des lunettes de protection avant d’entrer en cabine.
  • Il est conseillĂ© de ne pas mettre de parfum et de se dĂ©maquiller avant la sĂ©ance.
  • L’utilisation d’un accĂ©lĂ©rateur de bronzage est Ă  Ă©viter pour ne pas brĂ»ler en quelques minutes. Selon l’intensitĂ© du rayonnement, 5 minutes dans une cabine peuvent reprĂ©senter quelques heures d’exposition au soleil.
  • Il est prĂ©fĂ©rable d’éviter toute exposition si l’on est sous traitement mĂ©dical, car certains mĂ©dicaments rĂ©agissent mal aux rayons UV.
  • La cabine Ă  UV est dĂ©conseillĂ©e Ă  ceux qui ont de nombreux grains de beautĂ© pour ne pas augmenter le risque de dĂ©velopper un mĂ©lanome.

Toutes ces prĂ©cautions et informations relatives Ă  l’usage d’une cabine Ă  UV sont gĂ©nĂ©ralement affichĂ©es dans tous les salons de bronzage utilisant ce type d’appareil. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

8707