Belle peau

Tout savoir sur les allergies au soleil et la lucite estivale

La lucite estivale bénigne, que l’on qualifie couramment d’allergie au soleil, est une affection cutanée qui touche aujourd’hui un adulte sur dix, dont les femmes en majorité. Très incommodante, cette affection est causée par une hypersensibilité aux rayons UVA du soleil.

Comment se manifestent les allergies au soleil ?

Il est facile de reconnaître les symptômes de la lucite estivale si vous en êtes victime. En effet, dès les premières minutes d’exposition au soleil, de minuscules boutons rouges apparaissent sur les zones exposées et s’accompagnent généralement de démangeaisons. Ce problème touche particulièrement les femmes de 15 à 35 ans. Ces boutons disparaissent au bout d’une semaine seulement si vous évitez toute exposition au soleil. Si les démangeaisons sont trop importantes, le médecin peut proposer un traitement à base de cortisone. Au fil des années, la récidive de cette forme d’allergie est presque inéluctable et risque même de s’aggraver.

Quelle est la cause de la lucite estivale et comment se prémunir des allergies au soleil ?

lucite estivaleJusqu’à présent, les dermatologues n’ont pas pu déterminer avec précision les raisons de cette hypersensibilité aux rayons ultraviolets. Seule une bonne prévention permet de minimiser les effets de la lucite estivale.

En premier lieu, il faut vous habituer progressivement aux rayons du soleil. Pour cela, privilégiez les premières et les dernières heures de la journée pour vous exposer au soleil et n’oubliez pas d’appliquer une crème solaire à fort indice de protection. Vous pourrez par la suite étendre les heures d’exposition en évitant tout de même les heures les plus chaudes de la journée, entre 10 et 16 heures. Pour savoir si vous êtes sujettes à la lucite estivale, rendez-vous chez un dermatologue qui réalisera un test simple.

La bêta-carotène : un allié pour diminuer les effets des allergies au soleil

Une alimentation riche en bêta-carotène ou la prise de compléments alimentaires qui en contiennent avant le départ pour des vacances au soleil, et tout au long du séjour, peut améliorer la situation de celles qui souffrent d’une lucite estivale bénigne.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

7615